Fruits et légumes

Appât douloureux au raisin

Pin
Send
Share
Send


Quelle est la maladie de l'appât de la vigne

C'est une maladie qui attaque principalement le bois de la plante, d'origine fongique, très répandue en Europe. Les champignons impliqués dans cette espèce particulière de pathologie sont la phaeomoniella chlamydospora et le phaeoacremonium aleophilum, qui se multiplient par la production de spores capables d'éliminer la sève de la vigne pour servir de nourriture. Déjà dans les boutures, ces deux champignons commencent leur infection, la propageant facilement à travers les vaisseaux lymphatiques. En raison de leur infestation, le bois de la vigne a des veines sombres qui représentent une sonnette d'alarme importante. En revanche, chez les jeunes plants, notamment étrangers et italiens, cette pathologie affecte les porte-greffes, réduisant leur croissance. De plus, ces dernières présentent une mauvaise soudure à la plante mère et une production de fruits retardée, sinon rare.


Symptômes et dommages

Les symptômes les plus évidents de l'attaque de cette pathologie se manifestent tout d'abord sur les feuilles. Ces derniers ont en effet des taches vertes plus claires voire jaunâtres sur les bords, tandis que les nervures internes restent vertes. Au fil du temps, les taches s'assombrissent jusqu'à ce que la feuille sèche et provoque sa chute précoce. Les branches se caractérisent par un retard de lignification, jusqu'à la dessiccation ainsi que les bourgeons qui ralentissent leur germination. Enfin, sur les baies, il y a une ponctuation violette, à la fois sur la peau et sur leur attachement. La formation de points noirs sur la peau n'est pas causée par le champignon lui-même mais par sa production de substances toxiques dans les tissus ligneux. Cette maladie particulière affecte les raisins de table plus que toute autre chose, car le raisin de cuve est plus résistant aux champignons pathogènes.

Pin
Send
Share
Send